Marchés DE-BE-LUX: le commerce enregistre la plus forte croissance depuis 2010.

Le commerce allemand avec la Belgique et le Luxembourg a augmenté de 6,6% entre janvier et octobre 2018 par rapport à la même période l'année dernière.

  • © Getty Images/donvictorio

L'évaluation des chiffres de l'Office fédéral de la statistique Destatis par AHK debelux a révélé un volume d'échanges avec les deux pays d'environ 83,86 milliards d'euros pour la période spécifiée. C'est un record absolu comparé aux huit dernières années. Si les mois de novembre et de décembre sont tout aussi bons, le bilan pour l’année dans son ensemble est certifié.

Les exportations allemandes sur les deux marchés ont augmenté de 1,8% (783 millions d’euros). Les importations de biens en provenance de la Belgique et du Luxembourg ont fortement augmenté. Elles représentent une valeur de 41,34 milliards d’euros, soit 10,6% de plus que pour la période de janvier à octobre 2017.

Globalement, chaque pays montre que la croissance est répartie de manière égale. Le commerce germano-belge a augmenté de 6,6%. Les entreprises ont échangé des marchandises d'une valeur de 75,8 milliards d'euros de janvier à octobre 2018. Les exportations de l'Allemagne vers la Belgique se sont élevées à 37,4 milliards d'euros (1,5%) et les importations en provenance du marché belge à 38,4 milliards (11,6%).

Le volume des échanges transfrontaliers de marchandises avec le Luxembourg entre janvier et octobre 2018 était d'environ huit milliards d'euros. L'augmentation de 6% est principalement due aux importations en provenance du marché luxembourgeois et représentait environ trois milliards d'euros, autrement dit 9,4% de plus par rapport à la même période l'année dernière. Quant à la demande de produits allemands vers le Luxembourg, elle a également augmenté de 4%. Du premier semestre jusqu’au mois d’octobre en 2018, elle s'élevait à plus de cinq milliards d'euros.

Retour