L’économie allemande progresse de 1,5 % en 2018

Selon les premiers calculs de l’office allemand de la statistique (Destatis), le produit intérieur brut (PIB) corrigé de l’influence des prix a augmenté de 1,5 % en 2018 par rapport à l’année précédente. Si l’économie allemande est en croissance pour la neuvième année consécutive, elle a néanmoins perdu de sa vigueur. Les deux années précédentes, le PIB corrigé de l’influence des prix avait en effet augmenté de 2,2 %. En observant la situation à plus long terme, on s'aperçoit que la croissance économique de l’Allemagne en 2018 dépasse la valeur moyenne des dix dernières années (+1,2 %).

  • © iStock.com/NicoElNino

La consommation et les investissements comme moteurs de la croissance en 2018

En 2018, les impulsions positives sur la croissance sont venues principalement de l’intérieur : tant les dépenses de consommation privées (+1,0 %) que publiques (+1,1 %) ont été supérieures à l’année précédente. Des hausses toutefois bien moins élevées que les trois années précédentes.

Les investissements bruts corrigés de l’influence des prix ont globalement augmenté de 4,8 % par rapport à l’année précédente. Les investissements dans les équipements ont augmenté de 4,5 % par rapport à l’année précédente. Les investissements dans la construction ont augmenté de 3,0 % ; c’est dans les travaux publics que l’augmentation a été la plus forte. Les autres investissements, dont font partie notamment les dépenses en matière de recherche et développement, ont été 0,4 % supérieurs à ceux de l’année précédente. En outre, les volumes de stocks dans l’économie ont augmenté, ce qui a également contribué à la croissance.

En moyenne, les exportations allemandes ont augmenté au cours de l’année 2018, mais pas autant que les années précédentes : les exportations de biens et services en termes réels ont atteint un niveau 2,4 % supérieur à 2017. Les importations ont augmenté davantage, de +3,4 %, sur la même période. Ainsi, les exportations nettes ont légèrement freiné la croissance du PIB allemand d’un point de vue purement mathématique (-0,2 point de pourcentage).

Nouveau record du nombre d’actifs

La performance économique de l’Allemagne a été possible en 2018 grâce aux 44,8 millions d’actifs qui y ont travaillé en moyenne. Selon les premiers calculs, cela représente 562 000 personnes de plus que l’année précédente. Cette hausse de 1,3 % découle principalement de l’augmentation de l’emploi assujetti à la sécurité sociale. Comme les années précédentes, la plus forte participation au marché du travail et l’immigration de main-d'œuvre venue de l’étranger ont compensé les effets démographiques du vieillissement.

Retour