Le système politique de l'Allemagne

Le gouvernement

Etant donné le système électoral, il serait difficile pour un seul parti de former un gouvernement, les partis qui disposent d'une majorité doivent collaborer et former une coalition. Le chef du gouvernement, le chancelier ou la chancelière, est élu à la majorité des députés du Bundestag, c’est-à-dire des députés appartenant à la coalition. Le chancelier désigne les ministres du gouvernement.
Il est à la tête du gouvernement. La Loi Fondamentale se porte garante de la stabilité politique en Allemagne. La Cour suprême constitutionnelle à Karlsruhe est compétente pour ce qui est des violations de la Loi Fondamentale.

Le système fédéral La principale caractéristique de la démocratie en Allemagne est son système fédéral complexe. Les 16 Länder disposent de compétences que la Fédération leur a cédées : ils remplissent non seulement les missions étatiques de l’Éducation (et une grande partie de l’enseignement supérieur) et de la gestion autonome des communes, mais garantissent également la sécurité des citoyens, ce qui a des incidences sur la structure de la police en Allemagne. Le Bundesrat, où les Länder sont représentés au niveau fédéral, doit approuver les lois fédérales et peut, en cas de désaccord, les faire échouer ou demander des amendements. En dépit du poids des Länder, le Bundestag, la chambre fédérale, reste l’organe le plus important du système politique allemand. Les 614 députés débattent et votent les lois. De plus, ils contrôlent le travail du gouvernement. Les interventions de la Bundeswehr doivent être approuvées par le Bundestag. De même, il dispose du droit budgétaire. Depuis 1999, le Bundestag réside dans le bâtiment du Reichstag à Berlin.

Le système politique

Le système de l’État allemand repose sur la Loi fondamentale qui n’a pu être appliquée dans toute l’Allemagne qu’en 1990 grâce à la réunification.

Le président de la République fédérale

Le chef de l’Etat, le Président de la République fédérale, représente l’Allemagne en droit international. Son poids politique est en outre limité à la signature des lois ainsi qu’à la désignation formelle des représentants diplomatiques. Son mandat dure 5 ans et peut être renouvelé une fois. Depuis mars 2012, cette fonction est exercée par Joachim Gauck.